En solo / et avec le trio DOLORES K.
META GENDER
performance Butoh-Queer

Jeu : Victor Marzouk
Danse et costume : Hélène Bee
Musique : Deborah Degouts
Texte : Manifeste contra-sexuel de Beatriz Preciado (Balland 2000)

DOLORES K. est un trio composé suite à la rencontre de Deborah Degouts, rockeuse gouine et chanteuse populaire avec Hélène Bee, danseuse butoh bio féministe et de Victor Marzouk, performer King arabe, visant à célébrer au propre comme au figuré le mariage de deux disciplines, le Drag king et le Butoh, tout en brisant les barrières du genre.

TEASER : https://www.youtube.com/watch?v=JUWiV74UE14&feature=youtu.be
version longue : https://www.youtube.com/watch?v=e1eIQfJCqW8

META GENDER est le résultat scènique d’une recherche collective centrée sur la déconstruction du genre, du corps, de la musique et de la performance, bien sûr. Née d’une commande du LUFF, le Lausanne Underground Festival en Suisse, en Octobre 2012, META GENDER a remporté un franc succès lors de sa création.
L’invité d’honneur de cette édition étant John WATERS, une performance et un workshop autour du genre ont été commandé à DOLORÈS K.
Le Manifeste Contra sexuel, ressource textuelle de la performance accompagne une danse butoh imposant de facto l’incarnation et la transgression par un costume composée tel une «valise de chair» (d’après une expression de Lady Jaye*).

Il propose un corps prothétique qui laisse à chacun libre projection. Composé de bas et de collants (matériau pauvre et pourtant polymorphe selon la matière dont il est empli : coton, mousse, farine, perles, billes de polystyrène), il laisse apparaître ici et là un corps autre, gonflé, surchargé, camoufflant gestes inatendus et retenues décomposée.

Le costume devient peau, cellulite, testicule, sein, pénis et gode.
La danse contrariée d’un corps inhabituel «masterisé» par un Mc moustachu dévoilant les secrets bien gardés d’une masculinité enjouée. le tout s’orchestrant sur une musique live de Deborah Degouts.

* dans le film LA BALLADE DE GENESIS ET LADY JAYE de Marie Losier (2011)

Meta Gender a ensuite été joué à Paris (Festival IRL), à Strasbourg (Festival INACT), à Paris (Festival Jerk OFF) en 2013, à Bordeaux en 2014, à Paris à l'Aiguillage galerie en 2016.

La version solo a été montrée à Mexico City pour le Femstival de Las Cirujanas au Museo Memoria Y Tolerancia, et à l'Instituto Nacional de Bellas Artes en octobre 2015.

35_img3979.gif
     Femstival à Mexico 
35_img3961.gif
     Femstival à Mexico 
35_img3955.gif
     Femstival à Mexico 
35_img3951.gif
     Femstival à Mexico 
35_img3939.gif
     Femstival à Mexico 
35_img3923.gif
     Femstival à Mexico 
35_collectifdoloreskdsc0277-1024x678.jpg
       
35_collectifdoloreskdsc0306-1024x678.jpg
       
35_collectifdoloreskdsc0281-397x600.jpg
       
35_collectifdoloreskdsc0270-1024x678.jpg
       
35_oeufs-detail-2ok_v2.png
       
35_chose-jambeok_v2.png
       
35_photo-thierry-galuchet-1.png
     photo de Thierry Galeuchet 
35_thierry-galeuchet3.png
     photo de Thierry Galeuchet 
35_chose-jambeok.png
       
35_jambes-et-farineok.png
       
35_luff20123922.png
     photo de Raphael VIGNERON 
35_thierry-galeuchet-5.png
     photo de Raphael VIGNERON 
35_luff20124052.png
     photo de Raphael VIGNERON 
35_photo-thierry-galeuchet-2.png
     photo de Thierry Galeuchet 
35_thierry-galeuchet-6.png
      Photo de Thierry Galeuchet 
35_collectifdoloreskdsc0230-424x640.jpg
       
35_collectifdoloreskdsc0223-423x640.jpg