"Measure to measure"

Installation textile in situ, 2014

Par accumulation de pièces textiles dans une gamme chromatique manichéenne (noir/blanc), l’installation dans son ensemble forme peu à peu un seul motif noir et blanc, via les superpositions de couleurs et de textures.

Posée sur la totalité de la rambarde donnant vue sur la rue de Rivoli, elle est une réponse à l’une des premières mesures imposée à la population de la ville de Béziers, par son maire proche du Front national, d’interdire d’étendre son linge aux fenêtres.
Elle est également un écho aux 2 000 mesures ordonnées par le IIIe Reich (les lois de Nuremberg, dès 1935), à la population juive, peu à peu isolée et stigmatisée, coupés du reste de l’humanité via des arrêtés discriminatoires.

Measure to measure, un motif de rupture simple pour dire comment, de façon sournoise, un décret entrainant un décret, peut aboutir à la disparition de l’autre, par accumulation de mesures, dont les motifs apparents peuvent en cacher de pires.

Réalisée à l'occasion de l'exposition collective du 110 par minute en décembre 2014 /MOTIF DE RUPTURE
www.110parminute.com

41_img1625_v2.gif
       
41_img1624.gif
       
41_img1623.gif
       
41_img1615ok.gif
       
41_img1199.gif
       
41_cartel-measure.png